Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 17 - Nuit tranquille. Temps humide - + 4° - Via Crucis in Cathedrali. Trois coups de canons français à 6 h. 1/2.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Vendredi 17 décembre

Canonnade réciproque en Belgique, en Artois et entre Somme et Oise.
Dans la vallée de l'Aisne (sud est de Vailly), nous avons, par un heureux coup de main, enlevé un groupe de maisons et capturé une quinzaine d'ennemis sans subir aucune perte.
Sur la rive gauche de l'Aisne (la Ville-au-Bois) notre artillerie lourde a détruit des murs qui dissimulaient des lance-bombes et des tireurs d'élite.
En Argonne lutte de mines près de Vauquois. Nous bouleversons des tranchées allemandes.
Sur les Hauts-de-Meuse ( bois des Chevaliers), nos batteries ont causé d'importants dégâts aux ouvrages ennemis.
La lutte entre Austro-Hongrois et Russes a repris de façon assez intense en Galicie.
Le général French quitte le commandement des troupes anglaises en France pour aller exercer le commandement suprême dans la métropole. Il est remplacé par le général Douglas Haig.
Les Italiens ont débarqué plusieurs divisions en Albanie.
De nouveaux froissements se sont produits à Salonique entre les généraux alliés et l'état-major grec.
Quarante et un députés socialistes allemands ont voté contre le renvoi à la commission du Reichstag du projet d'emprunt
de M. Helfferich.

Source la Grande Guerre au jour le jour

Tag(s) : #Cardinal Luçon
Paperblog