Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 10 - Nuit tranquille. Tempête, pluie et vent. Visite de M. le curé de Merfy. Via Crucis. Photographies des photographes de l’armée44, avec M. Sainsaulieu : place, seuil de l’église, intérieur, et sur le marche­pied de l’autel majeur.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 10 Décembre 1915.

Hier je suis allée voir tes parents à Sainte-Anne avec André. Ils habitent maintenant rue de Sacy au N°5. J’avais mis ton coco en culotte. Cela m’a fait de la peine, j’aurais voulu que ce soit toi qui l’y mettes. Il n’a plus de robe ; à cet âge-là ce n’est plus la peine de lui en faire. Ça lui va bien. Tes parents étaient contents.

Quand est-ce la fin ? J’avais repris espoir et je recommence à me décourager.

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu'elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu'au 6 mai 1917 (avec une interruption d'un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne

Tag(s) : #Cardinal Luçon, #Juliette Breyer
Paperblog