Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous entendons siffler un seul obus à 9 h 3/4 ; peu de temps après, nous apprenons qu'il est tombé près du pont de l'avenue de Laon, à l'entrée de la rue Lesage.

Un boucher, M. Welfringer, qui s'engageait sur le pont en voiture attelée, un petit marchand de journaux se tenant d'habitude dans ces parages et un passant ont été tués, ainsi que deux che­vaux. Trois autres personnes ont été blessées.

A midi, en m'en revenant du bureau, je remarque tout de suite le point de chute et les traces des éclats de ce projectile sur les maisons voisines.

  • Le Courrier donne le compte-rendu d'une séance du con­seil municipal tenue avant-hier, sous la présidence de M. le Dr Langlet, maire, à laquelle étaient présents : MM. Bataille, de Bruignac, Em. Charbonneaux, Chezel, Demaison, Drancourt, Guernier, Gustave Houlon, Pierre Lelarge et Rohart.

M. Jallade faisait fonction de secrétaire.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos
Vendredi 10 septembre 1915. Nous entendons siffler un seul obus à 9 h 3/4 ; peu de temps après, nous apprenons qu'il est tombé près du pont de l'avenue de Laon, à l'entrée de la rue Lesage

Vendredi 10 - Nuit tranquille, sauf - comme dans les précédentes - de violents coups de canons de temps en temps, vers 9 h. 1/2, 1 h. 1/2, 2 h., 3 ou 4 h. Cette nuit à 3 h. Dans la matinée, canonnade active. Via Crucis in Cathedrali.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 10 septembre

Lutte de grenades et fusillade en Artois (Neuville et Roclincourt). Canonnade autour d'Arras et de Roye. En Argonne (la Fontaine-aux-Charmes), les Allemands, après avoir vainement renouvelé leurs attaques acharnées ont cessé toute offensive d'infanterie. Ils se sont bornés à faire tonner leurs batteries. Nous avons fait des prisonniers.
Quelques engagements à notre avantage dans la forêt de Parroy (Lorraine).
Dans les Vosges, combat à la grenade près de Metzeral.
Canonnade en Woëvre, au bois d'Apremont et au bois Mortmare.
Sur le front russe, la situation reste stationnaire dans le secteur nord (régions de Dwinsk-Vilna et Riga). Dans la région de Grodno, l'offensive allemande a été arrêtée. En Galicie, nos alliés ont remporté plusieurs brillants succès près de Tarnopol. Ils ont pris en tout 12.000 officiers et soldats ainsi qu'un certain nombre de canons.
M. Bark, ministre des Finances de Russie, est parti pour Londres.
Les Anglais ont eu à subir encore un raid de zeppelins (comtés de l'Est, district de Londres), qui a fait vingt morts et quatre-vingt-six blessés.
L'Allemagne, à la suite d'incidents de piraterie navale, a dû exprimer ses regrets à la Hollande et au Danemark.
Le canon tonne violemment dans la presqu'île de Gal
lipoli.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Tag(s) : #Paul Hess, #Cardinal Luçon, #1915
Paperblog