Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bombardement et canonnade épouvantable, l'après-midi.

La sérénade infernale commence vers 15 heures, par les dé­parts, espacés d'environ huit à dix minutes, de la grosse pièce entendue hier pour la première fois ; elle se continue ensuite, à partir de 16 h, d'une façon ininterrompue jusqu'à 17 h 1/2.

  • Ce jour, paraît-il, ordre aurait été lu aux troupes, de l'of­fensive générale sur le front.
Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Vendredi 24 - Nuit tranquille pour Reims. Très violent bombardement sur la ville. 3 soldats tués aux caves Champion : en tout, cinq personnes tuées sur le coup, la 6ème, blessée, est morte le dimanche 26, raconte Elvire capitaine des pompiers. De 3 1/2 à 5 h. 1/2, les Allemands visaient les batteries ; réception des petits paquets du Soldat, envoyés par M. Cottard- Josserand. Via Crucis in Cathedrali.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 24 septembre

La lutte d'artillerie se poursuit en Artois et spécialement autour de Souchez et de Neuville. Les Allemands ont jeté sur Arras et les environs des obus incendiaires qui ont allumé des foyers rapidement éteints. Lutte de bombes et de grenades à Quennevières. Canonnade réciproque en Champagne, à la lisière de l'Argonne.
Tir efficace de nos batteries entre Meuse et Moselle; lutte de bombes et de torpilles en forêt d'Apremont.
En Lorraine, nous bombardons les positions allemandes au nord de Nomény, et près d'Emberménil, de Leintrey, de Gondrexon et de Domèvre.
Un dirigeable français a bombardé plusieurs gares pour paralyser des mouvements de troupes ennemies. Nos avions ont opéré au-dessus des gares d'Offenbourg, de Conflans et de Vouziers, au-dessus des cantonnements de Langemark et de Middelkerke.
Les Russes ont pris une vigoureuse offensive dans la région au nord-ouest de Minsk et capturé des groupes ennemis, tandis que d'âpres combats se déroulent près de Dwinsk.
Les Italiens ont progressé dans plusieurs vallées alpines.
En réponse aux préparatifs qu'on signale en Bulgarie, la Grèce prend des mesures de défense.
Le congrès libéral de Moscou (assemblées provinciales et municipales) a décidé d'envoyer des délé
gués au tsar.

Source : la Grande Guerre au jour le jour

Tag(s) : #Paul Hess, #Cardinal Luçon, #1915
Paperblog