Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nuit tranquille pluvieuse ; Questionnaire Baudrillart sur le mouvement (réveil) religieux : assistance à la messe ; pâques etc. Envoi de ce questionnaire à la Stamperia. Visite de M. Archambault.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Lundi 30 août

Combats d'artillerie dans un grand nombre de secteurs -spécialement dans le Nord (Hetsas-Steenstraete)- à Ablain, à Roye, à Chaulnes, au nord de l'Aisne (Craonne, Berry-au-Bac, Ailles, Courtecon); en Champagne, au nord du camp de Châlons, entre Meuse et Moselle (Pannes, Euvezin, Mortmare).
Violents corps à corps à Marie-Thérèse et à l'ouest du bois de Malancourt (Argonne), pour les possessions d'entonnoirs de mines dont nous restons maîtres.
Nous bombardons les tranchées sur tout le front de la frontière lorraine Gremecey, Bezange, Gondrexon, Embermesnil.
Lutte de bombes et de grenades à Metzeral.
Nos avions ont bombardé la gare et les baraquements ennemis de Grandpré, ainsi que les cantonnements de Moncheutin et Lançon (Argonne).
Les démarches de l'Allemagne sont de plus en plus froidement accueillies par les Américains. Ils ne se laisseront pas désarmer par quelques promesses sans consistance.
Les Russes luttent avec acharnement en Courlande, en aval de Vilna, au nord de Bielostok, sur la rive droite du Bug, sur le Haut-Bug, la Zlota-Lipa et le Dniester.
Les Italiens ont repoussé une série d'offensives autrichiennes dans la vallée de Sexten et dans divers districts du C
adore.

Source : La guerre au jour le jour

Lundi 30 août 1915. Nuit tranquille pluvieuse
Tag(s) : #Cardinal Luçon, #1915
Paperblog