Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réveil à 4 h 1/2 par des explosions de bombes d'aéro.

- Aujourd'hui, les journaux publient ainsi le communiqué relatif au bombardement de la soirée du 28 avril :

Reims de nouveau bombardée.
Reims a reçu 500 obus dont beaucoup d'obus incendiaires ; ceux-ci ont allumé plusieurs incendies, mais on a pu les circonscrire et les éteindre rapidement.

Ceci ne fortifiera pas encore notre confiance dans les renseignements officiels donnés par les communiqués, car nosu savions déjà que le service spécialement chargé de ce contrôle, ici, à Reims, a relevé neuf points de chute de projectiles, pour cette séance mémorable.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Samedi 1er – Nuit tranquille. À 9 h gros canons ; item de temps en temps durant la nuit du 30 au 1er. Bombes dans la matinée. À 2 h bombes entre batteries, sans doute. Bombes de temps en temps dans la soirée.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Pendant ce temps là à Gerardmer :

le 1er mai 2, 3, 4 un bombardement dans la soirée

Renée Muller dans Journal de guerre d'une jeune fille, 1914

Voir la suite sur le blog :

Source : http://joseph-nicolas.skyrock.com/3079896729-Gerardmer-1er-mai-1915-General-Joffre.html

Source : http://joseph-nicolas.skyrock.com/3079896729-Gerardmer-1er-mai-1915-General-Joffre.html

Tag(s) : #Paul Hess, #1915, #Cardinal Luçon, #Renée Muller
Paperblog