Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nuit tranquille. Visite à Prouilly, à l’armée réunie dans l’église, puis à Pévy. Allocation dans chaque église. J’étais venu dans une voiture que conduisait M. Berger, Conseiller Général.

2 h ½ réunion à l’église de Prouilly. Beaucoup de soldats et d’officiers, de prêtres-soldats (1), de paroissiens. Réunion d’une trentaine d’émigrés ou réfugiés.

Visite à Pévy, vers 4 h ¾ : 600 soldats ; toute l’église remplie par eux seuls. Serré la main aux têtes des bancs : tous la tendent pour serrer la mienne. J’en ai vu pleurer. Le Général Franchet d’Esperey me fait ramener à Reims en automobile. Rentré vers 6 h.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
Tag(s) : #cardinal luçon, #1915
Paperblog