Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous apprenons, à la mairie, qu'un détachement de trente pompiers de Paris, commandé par un capitaine et mis à la disposition de la municipalité, est arrivé à Reims, dans la nuit.

- Vers 10 heures et demis, bombardement autour de l'hôtel de ville ; accalmie, puis reprise à 11 h 1/2. A midi et demie, c'est fini, - nous pouvons seulement quitter la mairie et lorsque je travers la place des marchés pour regagner la rue Bonhomme, je remarque avec étonnement, des enfants jouant déjà devant les halles. A la maison, Mme Martinet m'attendait avec inquiétude.

A 14 h, nouveaux sifflements.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos
3 mars1915

Mercredi 3 - Nuit tranquille sur la ville.

Visite du Général Rouquerol.

Visite du Docteur Coyon, de l'Ambulance Cama.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
Tag(s) : #Paul Hess, #Cardinal Luçon, #1915
Paperblog