Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nuit encore très mouvementée. Fusillade et canonnade.

- Sur la situation actuelle de Reims, Le Courrier dit aujourd'hui ceci :

Le bombardement (99e jour de siège)

Nous avons dit hier, que la journée avait été marquée par une recrudescence sauvage du bombardement qui avait, en outre des ruines, fait de nombreuses victimes.

La censure nous ayant interdit d'en publier le chiffre officiel nous nous sommes inclinés.

Notre population n'en demeure pas moins douloureusement impressionnée, d'autant plus que les derniers communiqués officiels étaient, pour notre région, plutôt rassurants et faisaient prévoir même une amélioration de l'état de choses actuel.

Hier encore, la canonnade a été dirigée sur divers points de la ville. Dieu veuille que nous n'ayons pas d'autres victimes à ajouter au martyrologe de notre malheureuse cité.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Jeudi 24 - Nuit silencieuse, Canonnade continuelle, dans la matinée du côté français. Pas de bombes sur la ville.

Visite d'un lieutenant, m'invitant à assister à la Messe de Minuit dans les Caves Roederer, messe militaire. Accepté avec bonheur.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

24 - Jeudi - Brouillard en temps froid, car le matin il tombe quelques flocons de neige. Violente canonnade de notre part et un peu de réponse du côté des Allemands. A 4 h 1/4 du soir, quand j'écris ces lignes nos grosses pièces font encore rage de tous les coins de la ville, on se croirait encore au jugement dernier

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy

Tag(s) : #Paul Hess, #Cardinal Luçon, #Eugène Chausson, #témoignages
Paperblog