Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ambulance Automobile Russe - Secteur 27

Correspondance Militaire
Epernay, le 21 mars 1915
Chère Madame,
nous voici à la première station de notre voyage.
Nous sommes à Epernay depuis 2 jours et ne savons pas quand nous repartirons, ni pour où.
En attendant, voici mon adresse provisoirement : "Ambulance Automobile Russe - Secteur 27"
Ecrivez-moi une longue lettre je vous prie, ça me fera l
e plaisir que vous savez.
Votre René.

Courrier adressé à Mme. V. Roche
Infirmière de la Croix-Rouge
Hôpital de la Visitation
Cours
St-Médard
Bordeaux.

Ambulance Automobile Russe - Secteur 27

Même si le visuel de la carte représente la Place Saint-Rémy à Reims, rien ne permet d'affirmer que son auteur, René, soit bien passé à Reims.


En revanche, ce qui est sûr, c'est qu'elle a bien été écrite à Epernay.
Comme précisé dans le texte, et comme l'atteste le coup de tampon, elle émane bien du corps d'Ambulance Automobile Russe.


Dès le début d'août 1914, sous l'impulsion de la colonie russe de Paris, voient le jour de nombreuses initiatives visant à aider et soutenir le Service de Santé Militaire français, et notamment la mise à disposition d'une Ambulance, en 1915, sous le patronage de SM l'impératrice douairière de Russie, Alexandra Féodorovna.


D'ailleurs, la première colonne automobile d'Ambulance Russe aux Armées françaises sera présentée le samedi 13 mars 1915 aux Invalides, au Ministre de la Guerre, Alexandre Millerand... soit 17 automobiles, 4 pour le service médical et 13 pour le transport des blessés.


Ces véhicules sont destinés au Général de Langle de Cary, dont l'armée est envoyée en offensive en mars 1915 sur le front de la Champagne.
Cette offensive est suspendue sous l'ordre de Joffre le 17 mars 1915, suite à des conditions climatiques difficiles, qui ralentissent l'avancée des troupes... nous sommes donc quelques jours après cet ordre, René étant arrivé sur Epernay le 19 mars !

1. 14 mars 1915, Mr Millerand reçoit les ambulances, en présence d'un officier russe.

1. 14 mars 1915, Mr Millerand reçoit les ambulances, en présence d'un officier russe.

2. 14 mars 1915, Mr Millerand devant les autos ambulances russes aux Invalides.

2. 14 mars 1915, Mr Millerand devant les autos ambulances russes aux Invalides.

3. Epernay, Auto-ambulance russe offerte par la tsarine.

3. Epernay, Auto-ambulance russe offerte par la tsarine.

4. Epernay, une fête à l'ambulance russe en l'honneur de la tsarine.

4. Epernay, une fête à l'ambulance russe en l'honneur de la tsarine.

5. Epernay, une fête à l'ambulance russe en l'honneur de la tsarine.

5. Epernay, une fête à l'ambulance russe en l'honneur de la tsarine.

Quant à la personne à qui s'adresse ce courrier, est-ce une connaissance ? est-ce sa bonne amie ? nous ne le saurons jamais, mais elle aussi fait partie du corps médical, en tant qu'infirmière de la Croix-Rouge, postée à l'Hôpital Auxiliaire n° 26 de Bordeaux, Hôpital de la Visitation, 47 cours Saint-Médard, SSBM (Société de Secours aux Blessés Militaires).
Cet hôpital de 40 lits a été mis en service à partir du 15 septembre 1914.


Pour terminer, intéressons-nous rapidement au recto de la carte, et cet angle de prise de vue assez rare de la Place Saint-Rémy, puisque la basilique n'est pour une fois, pas visible.
D'ailleurs, ce cadrage est plutôt difficile à situer, il semble que la basilique soit dans le dos du photographe, qui lui, regarde en direction de la Rue de Féry et de la Rue de l'Ecaille... mais la topologie des lieux a beaucoup changée.

La Rue de l'Ecaille, en direction de la basilique Saint-Rémi.

La Rue de l'Ecaille, en direction de la basilique Saint-Rémi.

Tag(s) : #carte postale, #correspondance, #1915, #Amicarte
Paperblog